Thème 3: la vie de renonciation

Thème 3: la vie de renonciation

Lorsque nous devenons enfant de Dieu, nous l’avons dit, nous recevons les caractères de Dieu, sa nature. Cette nature est l’origine de la transformation qui prend lieu à l’intérieur de nous, et ce par la moyen de la foi. Dieu et nous sommes témoins de ce changement puisqu’il est spirituel. Maintenant, la responsabilité nous revient de manifester cette nature de Dieu que nous avons reçu. De la rendre visible aux yeux du monde. Dieu ne le fait pas à notre place, car il nous a donné déjà le paquet qui vient avec le salut, dès lors notre travail est de l’ouvrir et d’en jouir pleinement.
La bible dit « Vous les reconnaitrez par leur fruits… »* , C’est-à-dire que désormais je pose les actions correspondantes à mon nouveau statut. Par exemple, si je mentais, je renonce désormais à mentir quand je me trouve « coincé » dans une situation, car je sais que la nature de Dieu que j’ai reçu est la vérité, je choisi donc au lieu de mentir, de dire la vérité même si elle me coute chère. « Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l’animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche. Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses œuvres, et ayant revêtu l’homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé. » *
La bible dit que « je suis la lumière du monde, je suis le sel de la terre »* , ça veut dire que ma vie donne le rythme au monde, elle est le reflet de la vie de Christ. C’est-à-dire que lorsqu’on regarde à ma vie, on peut se souvenir de Christ parce que je suis la copie exacte de ce qu’il est. Mais une fois de plus c’est mon choix, c’est ma décision d’extérioriser ou pas cette vie que j’ai en moi. La vie chrétienne n’est pas une action magique ou en un boom on subit juste les décisions et les choix de Dieu. Elle demande notre participation, notre volonté. Entendons-nous que Jésus Christ ne descendra pas pour faire des choses à notre place! Supposons que j’avais un(e) petit(e)ami(e) avec qui bien évidement j’étais active sexuellement. Apres avoir donné ma vie à Jésus, je continue à avoir envie de lui, et ça devient de plus en plus difficile pour moi de résister. J’ai prié à ce sujet, et j’ai accepté le pardon de Dieu. Mais lorsque ce dernier m’invite chez lui, au lieu de refuser d’y aller, je fais le choix d’accepter son invitation, j’entre dans sa chambre, et nous voilà reparti à notre activité sexuelle comme par le passé. En fait en ce qui concerne Dieu, tu n’as plus de problème de fornication, car il l’a résolu à la croix avec Jésus. Là où tu dois en fait travailler c’est à renoncer aux désirs de ta chair. C’est de refuser de faire ce que ton corps veut que tu fasses. Et tu ne peux y parvenir qu’en méditant la parole de Dieu qui va te rappeler qui tu es, a quelle classe tu appartiens. Jésus attend de toi que tu fasses comprendre a ton copain qu’il n’est plus ton copain d’un, de deux que tu es devenu enfant de Dieu et donc tu t’es engagé à vivre différemment. Pareil pour un ancien alcoolique, Dieu attend de toi que lorsque tes amis t’offrent un verre, tu dises NON MERCI !
La vie Chrétienne est une vie d’abandon, de renoncement de soi pour suivre Christ, et être son reflet exact dans ce monde. Je choisis de remplacer la mauvaise habitude par la bonne en utilisant la parole de Dieu et en comptant sur le Saint Esprit qui est mon aide. Je renonce au péché et m’engage à lutter pour ma foi. Hébreux 12 v 4. « Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché. Et Dieu qui est Fidèle et Puissant nous rendra chaque jour parfait pour son avènement. Tu verras que ces choses qui paraissaient impossibles d’abandonner ne sont plus qu’un souvenir car Dieu est Fidèle et il ne t’abandonnera pas si tu es sincère dans ton engagement.

slogan
Que Dieu te Bénisse!


  1. Mathieu 7 V 20
  2. Colossiens 3 V 8-10
  3. Mathieu 5 V 13 -14

Laisser un commentaire